Gestionnaires en actionGestionnaires en action

Bourse: Nvidia a pulvérisé les attentes, mais quelle sera la suite?

View descriptionShare

GESTIONNAIRES EN ACTION. Le numéro un mondial des processeurs graphiques et d'intelligence artificielle Nvidia a dévoilé le 21 février au soir des résultats financiers qui ont pulvérisé les attentes des analystes pour le quatrième trimestre de son exercice financier 2023.

Le titre de l'entreprise a terminé la séance du lendemain sur un bond de 16,4%, ou de 110,66$US, à 785,38$US. Cela a permis à Nvidia de voir sa valorisation boursière progresser d'environ 277 milliards de dollars américains (G$US) durant la seule séance de jeudi, un record.

«Les sceptiques ont encore une fois été confondus», lance Luc Girard, gestionnaire de portefeuille chez Noël Girard Lehoux, Valeurs mobilières Desjardins, ajoutant que le scepticisme était compréhensible, étant donné que le titre avait progressé de 40% depuis le début de l'année avant la séance de jeudi et que cette même progression avait été de 236% sur un an.

Or, durant son 4e trimestre, Nvidia a dévoilé des revenus de 22,1G$US et un bénéfice par action de 5,15$US, alors que les analystes anticipaient respectivement, en  moyenne, des chiffres de 20,6G$US et de 4,59$US.

«Les bénéfices sont en progression de 804% sur un an, souligne Luc Girard, mais la cerise sur le sundae est que la direction de la société a relevé sa prévision de revenus du premier trimestre de 2024 à 24G$US, soit 2,1G$US de plus que la précédente».

Selon lui, les investisseurs qui souhaiteraient acheter des actions de Nvidia après une telle poussée (la capitalisation boursière de l'entreprise approche de la barre symbolique de 2000G$US) doivent évaluer de nombreux facteurs: «Si on parle d’industrie, la révolution de l'intelligence artificielle (IA) ne fait que commencer et il est loin d’être trop tard. Si on parle de titre individuel, Nvidia est certes le leader de l'IA, mais nous savons tous que la compétition s’intensifiera. Comme dans toute chose, la diversification a bien meilleur goût», dit-il.

Luc Girard rappelle ensuite que le ratio cours/bénéfice des 12 prochains mois de Nvidia est assez élevé lorsqu'on le compare à celui des autres géants technologiques de la Bourse américaine, ce qui laisse peu de place à l'erreur.

Au cours des prochains trimestres, il affirme que les investisseurs devront porter une attention particulière à la croissance de la demande, à la capacité de production de Nvidia et la hausse des prix des produits qui pourrait souffrir d'une intensification de la concurrence dans l'industrie. 

  • Facebook
  • X (Twitter)
  • WhatsApp
  • Email
  • Download

Gestionnaires en action

Le balado Gestionnaires en action traite de l'actualité boursière avec différents gestionnaires de p 
Follow podcast
Recent clips
Browse 217 clip(s)